DOMINIQUE LARRETCHE

Par  |  0 commentaires

Voix off de Canal + lors des rencontres golf, Dominique LARRETCHE n’est pas venu jouer au golf sur la Côte d’Azur mais était de passage à Sainte Maxime en visite sur un de ses centres d’entraînement et d’enseignement Blue Green.

Première rencontre, première poignée de main ferme et franche : le grip est bon, comme l’homme ! La soixantaine bien portée, il se dégage  de la corpulence et de l’attitude une sincérité d’homme et de la chaleur humaine. Le pays basque coule dans les veines de celui qui est né au trou n° 1 de Chantaco.
On peut sans retenue et sans complexe entrer dans le monde riche d’expérience de Dominique LARRETCHE.  

Dominique LARRETCHE, membre du Comité de la FFG,  est le Directeur de l’enseignement Blue Green depuis 1993, il dirige une équipe de 40 enseignants répartis sur 20 centres en France et un en Belgique. Il gère l’enseignement, le recrutement ainsi que la formation de ses pros enseignants.

Avant tout cela, il est passé par « l’école » des caddies pour devenir pro à 19 ans. Il jouera sur le circuit jusqu’à 30 ans puis rejoindra la FFG comme entraîneur régional et national et créera le Team Canal + en 1993 année où il rejoint Blue Green.
Il reste consultant Canal + pour le plus grand plaisir des abonnés à cette chaîne pour laquelle il commentera l’US OPEN qui se tiendra du 15 au 21 juin prochains sur le parcours Bethpage State Park (black course) à Farmingale dans l’état de New York .  

Dominique LARRETCHE s’est amicalement prêté au jeu question/réponse sur son rôle au sein de Blue Green .

Golf Méditerranée : Quelles sont les qualités essentielles des enseignants Blue Green ?

Dominique Larretche : Je demande beaucoup à mes collaborateurs. Je veux qu’ils soient bons joueurs,  bons pédagogues et bons techniciens. En résumé, je souhaite qu’ils transmettent l’envie de jouer et de communiquer leur passion. La communication est essentielle, pour avoir une certaine pertinence dans l’analyse, il faut savoir écouter les gens.

G.M : Quelle est la raison la plus importante qui l’emporte sur le recrutement ?

D.L : Le prétendant doit être perfectible et communicant. Pour le reste  comme la technique par exemple, j’en fais mon affaire. J’avoue ne pas rester insensible à un candidat qui vient du Club Med, je pense réellement que c’est un gage de qualité. J’aime les gens sérieux, rigoureux et qui présentent bien.  

G.M : Vos pros sont donc de véritables commerciaux ?

D.L : C’est exactement cela ! Nous proposons des produits packagés. Le pro devient le commercial et assure le développement de la société Blue Green !. 2008 a vu la venue de 4500 nouveaux joueurs avec les « Packages Blue Green » et nous souhaitons qu’ils restent parmi nous. Vous comprenez notre intérêt quant à l’exigence du recrutement.  

G.M : Avez-vous une méthode propre Blue Green ?

D.L : Notre méthode tient tout d’abord à la formation de nos enseignants/pros, comme je le précisais en terme de communication. Nous utilisons les moyens mis à notre disposition tels les jeux de rôles qui placent les individus en situations proches de la réalité. En répondant précisément à votre question de méthode propre, ce serait la méthode de « visualisation, cible, trajectoire ». Je visualise, je programme, je joue. Nous avons un programme en 10 points qui est la disposition de chaque joueur, dans chacun de nos centres.  

G.M : La conclusion par Dominique LARRETCHE.
D.L : Une vie de passion, jouer au golf et aimer les gens!  

LJA