News

Arnold Palmer Invitational Henrik Stenson

Par  |  0 commentaires

Arnold Palmer Invitational Henrik Stenson

Henrik Stenson a joué 69 sous le Par, 69 au deuxième tour de l’Arnold Palmer Invitational 2018 pour suivre son impressionnant 64 sous le Par, – 8 jeudi pour un total de -11 (133). Il est à égalité avec Bryson DeChambeau à la mi-parcours du tournoi.

Arnold Palmer Invitational Henrik Stenson

Arnold Palmer Invitational Henrik Stenson

 

Bryson DeChambeau Arnold Palmer Invitational

Arnold Palmer Invitational Bryson DeChambeau

Stenson a fait 13 Pars pour commencer son deuxième tour avant de faire des birdies sur les trous n ° 5-7 pour prendre la tête. Stenson a juste fait bogey au cours des deux premiers tours à Bay Hill, ce qui correspond bien à son histoire en rapport avec cet événement. Il a maintenant 56 ans et que ce tournoi depuis 2012.

Il a cependant du beau monde au sommet du classement. Rickie Fowler a joué un 71 vendredi pour atteindre un -6 sous le total, ce qui est bon pour le T6 après 36 trous. Patrick Reed a joué un 70 peu commun avec trois bogeys, un double bogey, cinq birdies et un eagle. Il est également à -6. Rory McIlroy, quadruple vainqueur majeur, a complété son 69 avec un 70 pour passer à -5. Il est à six coups de la tête mais avec neuf golfeurs devant lui.
Et Tiger Woods? 68-70 pour un total de 138 à 5 coups des premiers composé du duo Stenson et DeChambeau qui sont fantastiques et qui seront en ligne de mire eux le week-end. Les joueurs sont fous des conditions à propos de Bay Hill, et pour la deuxième fin de semaine consécutive, nous avons un événement avec Tiger Woods dans la chasse.
Voici quatre points à retenir suite au second tour.
1. Classement étrange: Rarement nous obtenons des classements construits comme celui-ci. Vous pourriez vous retrouver à la sixième place, qui est normalement un endroit idéal pour le week-end, mais cinq coups de deux leaders et très solides ça risque d’être difficile.
En temps normal, même si un joueur a un peu perdu de terrain, on peut s’attende à une régression du niveau moyen, mais quand vous en avez deux (et l’un est d’un certain calibre: Henrik Stenson), ça peut devenir un problème non seulement pour les joueurs qui ont 10 coups de retard mais également pour le haut du tableau.
2. Comment ces deux jours ont-ils fait pour devenir leaders.
Un coup d’œil sur la façon dont DeChambeau et Stenson progressent à Bay Hill.
• DeChambeau: 14 birdies, 1 eagle, il est top six au driver, approche et putting
• Stenson: 1 bogey | top cinq mise en jeu et putting
DeChambeau a allumé le feu, mais il a aussi fait beaucoup d’erreurs. Stenson,quant à lui a été stable. Son seul « hic » sur 36 trous est survenu au 14 par 3 au après six birdies.
On fera plus confiance à Stenson en général qu’à DeChambeau, surtout avec la façon dont il a abordé le parcours. Mais on peut s’attendre à une surprise de DeChambeau qui est plus que dans le coup , seuls Monet et Michaelangelo pourraient le suivre.

3. Ernie Els? Ernie Els! Tiger Woods et Ernie Els flirtent avec la première page du classement. Els a joué 69 jeudi, et 70 vendredi, et se retrouve dans le top 10 avant le troisième tour de samedi. Un rappel: Ernie Els n’a pas gagné un « non-majeur » sur le circuit de la PGA depuis 2010 – ce qui est assez intéressant.
« Eh bien, c’est génial », a déclaré Els de Bay Hill. «Moi et Arnold Palmer, nous avons noué une bonne amitié au fil des ans, mais il me manque terriblement cette semaine, il aurait aimé voir le terrain de golf de cette superbe forme, et j’ai passé de bons moments avec lui au fil des ans. avoir remporté son épreuve à quelques reprises et avoir obtenu sa veste était vraiment merveilleux. « 

4. Rory peut putt: McIlroy est (difficile à croire) 94° au diving et n ° 1 au putting. « Je ne sais pas quoi faire de mes mains » dit-il . Mais apparemment, McIlroy le fait!

McIlroy déclare: « J’ai juste besoin d’être un peu plus à l’aise. Juste quelques petites choses fondamentales à régler, retrouver une longueur et une sensation qui m’ont déjà permis de gagner. »

«Je me sens bien, je suis sixième, Henrik a très bien joué, je vais devoir jouer très, très bon golf le week-end pour le rattraper, mais je suis dans une meilleure position ce vendredi que vendredi dernier. Donc je vais tenter et prendre tout ce que je peux obtenir. « 

Commentez cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *